Lutte contre le tabac - CNCT
Vision et missionsDernières actusHistoriqueNotre OrganisationNotre activité
Informer et alerterPréserver les jeunesContrer l'industrie du tabacProtéger de la fuméeRéduire le coût pour la sociétéInciter à arrêterNos campagnes
Devenir partenairePartenairesNos partenaires en action
Enjeux & ChiffresCombien ça coûte ?Impact sur l'environnementImpact sur la santéPour arrêter de fumer
Dissimulation et mensongesManipulation chimiqueMarketing cibléPublicité illiciteMarché noirPression sur la décision politiqueBlanchiment moral
Relayer le messageAdhérerFaire un donFaire un legs ou une donationDevenir partenaireNous rejoindreTémoignagesSignez la pétition !
NewsletterLobbying & Influence
Qui sommes-nous ?ConfidentialitéMentions LégalesLiens utilesPartenariatsIndexSyndication RSS
Accueil / Lutter contre le tabac / Espace Presse / A l’actualité / Le tabagisme de troisème main, un danger invisible mais bien réel.

Pour aller plus loin

Les numéros Santé Sans Tabac - 2011

> Lire l'article

Quel est le point commun entre ces 4 images ?

> Lire l'article

Lobbying et influence de l'industrie

> Lire l'article

Les pays en voie de développement : une nouvelle cible pour les industrielsPour faire face à des législations antitabac de plus en...

> Lire l'article

Rechercher

Lobbying & Influence

Investigations

Le tabagisme de troisème main, un danger invisible mais bien réel.

Publiée mardi 10 avril

Plus méconnu encore que le tabagisme passif, le tabagisme dit de « troisième main »
Il s’agit de la nicotine résiduelle et d'autres produits chimiques laissés sur les surfaces intérieures par la fumée de tabac. Les gens sont exposés à ces produits chimiques en touchant des surfaces contaminées ou en respirant les gaz dégagés par ces surfaces. Ce résidu présente un risque potentiel pour la santé des non-fumeurs - en particulier les enfants 
en raison de leur tendance à porter les objets à leur bouche.

La fumée de troisième main s'accroche aux vêtements, aux meubles, aux rideaux, aux murs, à la literie, aux tapis, à la poussière, dans nos cheveux, aux véhicules et à d'autres surfaces longtemps après l'arrêt du tabagisme. Ces particules imprégnées, à la moindre vibration pourraient à nouveau être remises en suspension et inhalées, absorbées ou mise au contact de la peau. 

D’après Jonathan Winickoff, médecin à l’hôpital général du Massachusetts qui est l’un des premiers à s’intéresser de près au tabagisme de troisième main, les plus jeunes sont particulièrement vulnérables. « Les enfants respirent plus vite que les adultes et sont plus souvent en contact avec les surfaces du foyer. Ils reçoivent une dose environ vingt fois plus forte que les adultes. »

Imprimer


Le Comité National Contre le Tabagisme est la première association qui s’engage et agit pour la prévention et la protection des personnes face aux méfaits du tabac et aux pratiques de son industrie. En France, le tabagisme reste la première cause de mortalité prématurée et évitable. Pour lutter contre ce fléau, le CNCT mène à la fois des actions de prévention afin de sensibiliser sur ces dangers et des actions de plaidoyer pour faire adopter des mesures de protection efficaces.

©CNCT, comité national contre le tabagisme - Tous droits réservés.