Lutte contre le tabac - CNCT
Vision et missionsDernières actusHistoriqueNotre OrganisationNotre activité
Informer et alerterPréserver les jeunesContrer l'industrie du tabacProtéger de la fuméeRéduire le coût pour la sociétéInciter à arrêterNos campagnes
Devenir partenairePartenairesNos partenaires en action
Enjeux & ChiffresCombien ça coûte ?Impact sur l'environnementImpact sur la santéPour arrêter de fumer
Dissimulation et mensongesManipulation chimiqueMarketing cibléPublicité illiciteMarché noirPression sur la décision politiqueBlanchiment moral
Relayer le messageAdhérerFaire un donFaire un legs ou une donationDevenir partenaireNous rejoindreTémoignagesSignez la pétition !
NewsletterLobbying & Influence
Qui sommes-nous ?ConfidentialitéMentions LégalesLiens utilesPartenariatsIndexSyndication RSS
Accueil / Lutter contre le tabac / Espace Presse / Communiqués de presse / Baisse des ventes de tabac : les politiques publiques sont efficaces

Pour aller plus loin

Premières caractéristiques du lobbying contre le paquet neutre En plein débat à l'Assemblée nationale, la mesure du paquet...

> Lire l'article

Rechercher

Lobbying & Influence

Investigations

Baisse des ventes de tabac : les politiques publiques sont efficaces

Publiée vendredi 6 avril

Les dernières données des Douanes révèlent une baisse importante des ventes de tabac par rapport à l’an dernier. Le Comité National Contre le Tabagisme (CNCT) applaudit cette baisse révélatrice de l’efficacité des mesures prises et appelle à renforcer l’effort engagé pour accélérer cette réduction du tabagisme.

  

En 2017, les ventes de cigarettes avaient diminué de 0,7% et de 2 % pour le tabac à rouler. En mars 2018, elles ont poursuivi leur chute : - 19,8 % pour les cigarettes et -15,6 % pour le tabac à rouler par rapport au même mois de 2017. 

Les efforts des dernières années complétés d’une politique fiscale énergique pour taxer fortement les cigarettes portent leurs fruits. La récente hausse d’un euro en mars 2018 dans la perspective d’un paquet à 10 euros d'ici 2020 marque l’engagement du gouvernement pour réduire massivement la consommation de tabac.

A cela s’ajoute l’essor de l’achat des traitements par les fumeurs pour arrêter, selon l’OFDT, les ventes de substituts nicotiniques explosent : 2,7 millions de traitements ont été comptabilisés en 2017, soit 600 000 de plus qu’en 2016 ; les ventes de patchs ont bondi de 45%. Un élan pourrait se poursuivre suite à l’annonce récente de la ministre de la Santé le Pr Agnès Buzyn du remboursement intégral de certains traitements de l’arrêt du tabac.

Le gouvernement confirme ainsi sa volonté d’agir en faveur de la réduction de la consommation de tabac en France pour parvenir à une génération non-fumeur d’ici 2032 à l’instar d’un nombre croissant d’autres pays dans le monde.

« La France paie aujourd’hui un très lourd tribut avec 73 000 décès prématurés attribuables au tabac dont 45 000 par cancer. Le tabac est le facteur de risque évitable le plus important de cancers, de maladies cardiovasculaires et de maladies respiratoires Toutes ces pathologies constituent des drames humains et coûtent particulièrement cher à la collectivité et aux finances publiques », rappelle le Pr Yves Martinet Président du CNCT. Il est donc essentiel de poursuivre avec détermination la politique engagée ».

 

Contact presse :

Emmanuelle BEGUINOT

01 55 78 85 10

 

Source : Dernières publications DataDouane - Ventes de tabacs manufacturés en France continentale et en Corse

Imprimer


Le Comité National Contre le Tabagisme est la première association qui s’engage et agit pour la prévention et la protection des personnes face aux méfaits du tabac et aux pratiques de son industrie. En France, le tabagisme reste la première cause de mortalité prématurée et évitable. Pour lutter contre ce fléau, le CNCT mène à la fois des actions de prévention afin de sensibiliser sur ces dangers et des actions de plaidoyer pour faire adopter des mesures de protection efficaces.

©CNCT, comité national contre le tabagisme - Tous droits réservés.