Lutte contre le tabac - CNCT
Vision et missionsDernières actusHistoriqueNotre OrganisationNotre activité
Informer et alerterPréserver les jeunesContrer l'industrie du tabacProtéger de la fuméeRéduire le coût pour la sociétéInciter à arrêterNos campagnes
Devenir partenairePartenairesNos partenaires en action
Enjeux & ChiffresCombien ça coûte ?Impact sur l'environnementImpact sur la santéPour arrêter de fumer
Dissimulation et mensongesManipulation chimiqueMarketing cibléPublicité illiciteMarché noirPression sur la décision politiqueBlanchiment moral
Relayer le messageAdhérerFaire un donFaire un legs ou une donationDevenir partenaireNous rejoindreTémoignagesSignez la pétition !
NewsletterLobbying & Influence
Qui sommes-nous ?ConfidentialitéMentions LégalesLiens utilesPartenariatsIndexSyndication RSS
Accueil / Lutter contre le tabac / Espace Presse / Communiqués de presse / Filtergate : ouverture d’une enquête préliminaire

Pour aller plus loin

Les « documents internes » de l’industrie du tabac : de quoi s’agit-il ?En 1998, six millions de documents secrets, représentant plus de...

> Lire l'article

Les numéros Santé Sans Tabac - 2010

> Lire l'article

L’impact majeur du tabac sur la déforestation

> Lire l'article

Rechercher

Lobbying & Influence

Investigations

Filtergate : ouverture d’une enquête préliminaire

Publiée vendredi 4 mai

Dans le prolongement du dépôt de plainte par le Comité National Contre le Tabagisme pour mise en danger de la vie d’autrui consécutive à la manipulation des filtres par les fabricants de tabac, une enquête préliminaire vient d’être ouverte.

Paris, le 5 mai 2018 - Le Filtergate représente la manipulation des filtres par les fabricants de tabac via la perforation de ces filtres et l’existence de minuscules trous destinés à falsifier les tests des caractéristiques des cigarettes.  Les fabricants de tabac ont ainsi modifié secrètement les propriétés techniques des cigarettes afin de tromper les laboratoires agréés en charge de mener les tests requis par le code de santé publique devant mesurer les taux de goudron, de nicotine, et de monoxyde de carbone contenus dans les émissions des cigarettes fumées.

Il s’ensuit que la mise en place de ce dispositif de micro-orifices dans le filtre des cigarettes empêche les autorités en charge de l’application de la loi de savoir si les seuils de goudron, de nicotine, et de monoxyde de carbone qu’elles ont fixés sont dépassés.

Un tel système de ventilation invisible trompe les fumeurs puisqu’ils ignorent l’ampleur réelle du risque qu’ils prennent. Ils croient en effet, à tort, qu’ils inhalent une certaine quantité de produits dangereux alors que les doses qu’ils absorbent sont supérieures à celles qui leurs sont indiquées.

Le CNCT a porté plainte il y quelques mois contre les fabricants de tabac pour mise en danger de la vie d’autrui. Dans le prolongement de ce dépôt de plainte, une enquête préliminaire vient d’être ouverte.

« Nous nous réjouissons de cette décision, a indiqué le Pr Yves Martinet, Président du Comité National Contre le Tabagisme, et espérons qu’un juge d’instruction soit prochainement désigné ».


Pour plus de précisions

 

Contact presse :

Pr Yves Martinet : 01 55 78 85 10

Imprimer


Le Comité National Contre le Tabagisme est la première association qui s’engage et agit pour la prévention et la protection des personnes face aux méfaits du tabac et aux pratiques de son industrie. En France, le tabagisme reste la première cause de mortalité prématurée et évitable. Pour lutter contre ce fléau, le CNCT mène à la fois des actions de prévention afin de sensibiliser sur ces dangers et des actions de plaidoyer pour faire adopter des mesures de protection efficaces.

©CNCT, comité national contre le tabagisme - Tous droits réservés.