Lutte contre le tabac - CNCT
Vision et missionsDernières actusHistoriqueNotre OrganisationNotre activité
Informer et alerterPréserver les jeunesContrer l'industrie du tabacProtéger de la fuméeRéduire le coût pour la sociétéInciter à arrêterNos campagnes
Devenir partenairePartenairesNos partenaires en action
Enjeux & ChiffresCombien ça coûte ?Impact sur l'environnementImpact sur la santéPour arrêter de fumer
Dissimulation et mensongesManipulation chimiqueMarketing cibléPublicité illiciteMarché noirPression sur la décision politiqueBlanchiment moral
Relayer le messageAdhérerFaire un donFaire un legs ou une donationDevenir partenaireNous rejoindreTémoignagesSignez la pétition !
NewsletterLobbying & Influence
Qui sommes-nous ?ConfidentialitéMentions LégalesLiens utilesPartenariatsIndexSyndication RSS
Accueil / Lutter contre le tabac / Espace Presse / Communiqués de presse / Paquets neutres : quelques faits à rappeler !

Pour aller plus loin

Le Monde du Tabac, organisation écran de la Confédération des Buralistes

> Lire l'article

Tabac : des risques spécifiques sur l'appareil respiratoireLa consommation d'oxygène présent dans l'air est indispensable à la...

> Lire l'article

Rechercher

Lobbying & Influence

Investigations

Paquets neutres : quelques faits à rappeler !

Publiée mardi 2 mai

Depuis plusieurs semaines est répété de manière régulière que les paquets neutres ne seraient pas efficaces car les ventes ont augmenté au cours du mois écoulé. L’évolution des ventes, en forte baisse en janvier, en hausse en février, n’a pas de sens sur un mois. Il importe de mesurer l’évolution de la consommation et d’évaluer les objectifs du paquet neutre à savoir casser le paquet comme support publicitaire et en faire un outil au service de la prévention. Aucune étude d’évaluation de la mesure n’est disponible à ce jour en France. Le CNCT appelle à ne pas céder à la désinformation du lobby tabac.


Paris, le 2 mai 2017 – Depuis plusieurs semaines, une petite musique est répétée de manière régulière selon laquelle l’instauration des paquets neutres ferait « un flop », l’argument invoqué pour cette affirmation serait l’indicateur des ventes du mois de février en progression par rapport au mois écoulé. Ce genre de conclusion quant à l’évolution des ventes d’un mois sur l’autre n’a guère de sens car on aurait pu d’emblée affirmer que le paquet neutre faisait baisser la consommation en janvier où l’indicateur des ventes était en forte baisse. Pour pouvoir juger de la mesure, il importe de s’inscrire dans le temps et d’avoir différents indicateurs et en particulier des indicateurs mesurant la consommation. Tel n’est pas le cas aujourd’hui.

En outre, parmi les indicateurs dont on dispose, associés au comportement des fumeurs, figure celui du recours à la ligne téléphonique Tabac Info service et l’évolution des ventes de substituts nicotiniques. Ces derniers enregistrent une progression majeure. Mais là encore, ces éléments nécessitent d’être suivis dans le temps.

Enfin, il importe de rappeler quels ont été et demeurent les objectifs associés à l’adoption du paquet neutre :
- supprimer le paquet comme support publicitaire, incitatif à la consommation et en faire un outil au service de la prévention, avec une meilleure mise en exergue des messages sanitaires sur les paquets, qui ne se trouvent plus noyés dans un imaginaire chatoyant et attractif de la marque,
- empêcher les fabricants de tabac de contourner les interdictions de descriptifs mensongers comme « bio », « tabac naturel »… laissant à penser au consommateur qu’un produit consommé est moins toxique qu’un autre.
Les études évaluant ces objectifs précis sont en cours.

Il est également important de rappeler que plus de 200 000 jeunes, sensibles à l'univers et à la symbolique des marques, tombent chaque année dans le piège de la cigarette et que le paquet neutre renforce la position des non-fumeurs de ne pas fumer.
Il est enfin nécessaire de mentionner que le paquet neutre doit s’inscrire en cohérence avec de fortes hausses de prix ainsi que le respect des différentes mesures de protection existantes (interdiction de vente aux mineurs, interdiction de fumer dans les lieux publics, etc.).

Aussi selon le Pr Yves Martinet, Président du Comité National Contre le Tabagisme, « dans un contexte de manipulation des données par des lobbies puissants, comme peut l’être le lobby du tabac, une vigilance quant à des interprétations hâtives et erronées concernant ce sujet est nécessaire ».

 

Contact presse :
Pr Yves Martinet : 01 55 78 85 10

Imprimer


Le Comité National Contre le Tabagisme est la première association qui s’engage et agit pour la prévention et la protection des personnes face aux méfaits du tabac et aux pratiques de son industrie. En France, le tabagisme reste la première cause de mortalité prématurée et évitable. Pour lutter contre ce fléau, le CNCT mène à la fois des actions de prévention afin de sensibiliser sur ces dangers et des actions de plaidoyer pour faire adopter des mesures de protection efficaces.

©CNCT, comité national contre le tabagisme - Tous droits réservés.