Lutte contre le tabac - CNCT
Vision et missionsDernières actusHistoriqueNotre OrganisationNotre activité
Informer et alerterPréserver les jeunesContrer l'industrie du tabacProtéger de la fuméeRéduire le coût pour la sociétéInciter à arrêterNos campagnes
Devenir partenairePartenairesNos partenaires en action
Enjeux & ChiffresCombien ça coûte ?Impact sur l'environnementImpact sur la santéPour arrêter de fumer
Dissimulation et mensongesManipulation chimiqueMarketing cibléPublicité illiciteMarché noirPression sur la décision politiqueBlanchiment moral
Relayer le messageAdhérerFaire un donFaire un legs ou une donationDevenir partenaireNous rejoindreTémoignagesSignez la pétition !
NewsletterLobbying & Influence
Qui sommes-nous ?ConfidentialitéMentions LégalesLiens utilesPartenariatsIndexSyndication RSS
Accueil / Les manipulations de l'industrie du tabac / Dissimulation et mensonges

Pour aller plus loin

Un volcan en éruption « sponsorisé » par une filiale de Philip MorrisUn parrainage « de bonne volonté » qui est tout...

> Lire l'article

Appliquer l’interdiction de fumer / vapoter dans les lieux publicsQuelle est la règle générale en matière d’interdiction de fumer...

> Lire l'article

L’Abécédaire des Institutions... cas d’école d’une manipulationComment manipuler des acteurs de santé pour mieux défendre les...

> Lire l'article

Rechercher

Lobbying & Influence

Investigations

(1) L'Union pour les Droits des Fumeurs Adultes, mai 2012

 

Mai 2012, création d'une association de défense des fumeurs 

Dimanche 27 mai 2012, 3 jours avant la Journée Mondiale Sans Tabac (JMST), le JDD, l’AFP, et Europe1 annoncent la création d’une association de défense des fumeurs "l’Union pour les Droits des Fumeurs Adultes" (UDFA).
Très vite, l’information est reprise par l’ensemble des titres de presse. Elle est relayée abondamment sur le réseau Twitter et est reprise jusque dans les médias étrangers, notamment car l’AFP diffuse une seconde dépêche en version anglaise.

La nouvelle tourne en boucle sur les chaînes de télévision d’information.
De nombreuses radios diffusent également l’information avec reprise des déclarations de la Présidente, Nathalie Masseron ; certaines y consacrent des émissions avec des discussions qui tournent rapidement à des débats sur la liberté de fumer. La radio RMC consacre toute sa matinale à cette nouvelle association.

L’information est bien reçue par le site Le monde du tabac, organisation écran de la Confédération des Buralistes :"C’est un premier accueil médiatique bienveillant (sur les sites des médias, en ce dimanche de Pentecôte, après deux dépêches AFP et un flash sur Europe 1) qui a suivi l’annonce, ce dimanche 27 mai, de la création de l’Union des Fumeurs pour Adultes. Ce lundi 28 mai, l’association a fait encore l’objet d’un sujet et d’un débat avec les auditeurs sur RMC dans l’émission Bourdin and Co. Il semble que les messages, développés par la présidente Nathalie Masson lors de ses interviews, aient été compris comme un mouvement de limitation aux entraves à la liberté de fumer."

La Journée Mondiale Sans Tabac du 31 mai est un « marronnier » qui donne l’occasion aux acteurs de santé publique d’alerter et de rappeler l’urgence sanitaire sur le fléau du tabagisme. Pourtant, les communications de ces acteurs et en particulier celle des associations de lutte contre le tabagisme autour du 31 mai qui avait justement pour thème l’ingérence de l’industrie du tabac, sont très vite dépassées voire annihilées. La très grande majorité des médias offrent une tribune médiatique à cette association. La communication est bien « ficelée ». L’utilisation des médias, outil d’expression essentiel pour les groupes de façade, est parfaitement remplie. L’opération de relations publiques est réussie.

La création d’un tract, d’un site internet et d’un compte Twitter font également partie du dispositif.

Le logo de l'association reprend le format du message sanitaire mais il est présenté comme une règle contre laquelle il convient de s’opposer. Il traduit ainsi des valeurs de désobéissance civile et de rébellion contre l’autorité.

   

Imprimer


Le Comité National Contre le Tabagisme est la première association qui s’engage et agit pour la prévention et la protection des personnes face aux méfaits du tabac et aux pratiques de son industrie. En France, le tabagisme reste la première cause de mortalité prématurée et évitable. Pour lutter contre ce fléau, le CNCT mène à la fois des actions de prévention afin de sensibiliser sur ces dangers et des actions de plaidoyer pour faire adopter des mesures de protection efficaces.

©CNCT, comité national contre le tabagisme - Tous droits réservés.