Lutte contre le tabac - CNCT
Vision et missionsDernières actusHistoriqueNotre OrganisationNotre activité
Informer et alerterPréserver les jeunesContrer l'industrie du tabacProtéger de la fuméeRéduire le coût pour la sociétéInciter à arrêterNos campagnes
Devenir partenairePartenairesNos partenaires en action
Enjeux & ChiffresCombien ça coûte ?Impact sur l'environnementImpact sur la santéPour arrêter de fumer
Dissimulation et mensongesManipulation chimiqueMarketing cibléPublicité illiciteMarché noirPression sur la décision politiqueBlanchiment moral
Relayer le messageAdhérerFaire un donFaire un legs ou une donationDevenir partenaireNous rejoindreTémoignagesSignez la pétition !
NewsletterLobbying & Influence
Qui sommes-nous ?ConfidentialitéMentions LégalesLiens utilesPartenariatsIndexSyndication RSS
Accueil / A savoir sur le tabac / Impact sur la santé

Pour aller plus loin

Les numéros Santé Sans Tabac - 2009

> Lire l'article

Rechercher

Lobbying & Influence

Investigations

Des risques spécifiques pour les femmes

 

 

Les femmes fumeuses s’exposent aux mêmes risques pour la santé que les hommes fumeurs mais elles encourent des risques supplémentaires spécifiques souvent méconnus et négligés.

 

De plus en plus de cancers du fumeur chez les femmes

Si la mortalité féminine par cancer bronchique a augmenté dans la plupart des pays européens (elle ne diminue qu’en Grande-Bretagne, en Irlande et au Danemark), c’est en France qu’elle a le plus augmenté au cours de la dernière décennie[1].

 

Tabac et pilule, un cocktail explosif

L’association de la consommation de tabac à la prise de la pilule contraceptive se traduit par une augmentation importante du risque cardiovasculaire et la survenue possible d’un accident vasculaire cérébral. Le risque de faire une phlébite (inflammation d’une veine de la jambe avec formation d’un caillot sanguin) est également aggravé et peut se compliquer d’une embolie pulmonaire (obstruction d’une artère pulmonaire par un caillot sanguin).

 

Le tabac, un frein à la fécondité de la femme

Le tabagisme réduit la fécondité des femmes d’environ un tiers. Cette réduction est majorée par l’âge et le niveau du tabagisme (avec une relation dose-effet).

C’est ainsi qu’à âge identique, les fumeuses sont moins fécondes que les non-fumeuses. En moyenne, les fumeuses mettent deux fois plus de temps que les non-fumeuses pour avoir un enfant.

Par ailleurs, la ménopause intervient plus tôt chez les fumeuses (avancée en moyenne de 2 ans, voire davantage). La ménopause s’accompagne plus fréquemment que chez les non-fumeuses d’une ostéoporose (décalcification des os et réduction de la densité osseuse à l’origine de nombreuses fractures).

 

Tabagisme et grossesse : des risques majeurs pour la mère et l’enfant[2] 

Enceintes, les fumeuses voient leur risque de faire une fausse couche ou d’accoucher prématurément multiplié par 2.

Le risque de grossesse extra-utérine est multiplié par 1,5 lorsque la future maman fume moins de 10 cigarettes par jour, par 3 à partir de 20 cigarettes et par 5 au-delà de 30.

Exposé au tabagisme de la mère, le fœtus est moins bien oxygéné et connaît plus souvent des retards de développement. Le nourrisson exposé au tabagisme passif durant la gestation rencontre plus souvent des problèmes respiratoires tels que l’asthme et présente un risque de mort subite multiplié par 3.

Enfin, après la naissance, la consommation de tabac perturbe l’allaitement d’une part en diminuant la production de lait de la mère et d’autre part parce que la nicotine passe dans le lait.

 

Le tabac accroît le risque de contracter un cancer du sein

Comparées aux femmes n’ayant jamais fumé ni été exposées au tabagisme passif, les fumeuses voient leur risque de contracter un cancer du sein augmenté de 50 %[3].

 

Tabac et poids : le mythe de la minceur doit tomber

Publicité Lucky Strike. Années 30
« Pour garder une silhouette mince. Personne ne peut le nier… Prenez une Lucky, plutôt qu’une sucrerie »

De nombreuses personnes, entretenues dans cette croyance par l’industrie du tabac, pensent que fumer fait maigrir.

En effet, la consommation d’une cigarette augmente la dépense énergétique du métabolisme de base de 3 % pendant l’heure qui suit. Par ailleurs, fumer diminue l’appétit en augmentant la sensation de satiété. Mais la minceur des fumeurs n’est qu’un phénomène transitoire.

 

En effet, la consommation de tabac provoque une modification de l’équilibre hormonal qui entraîne une nouvelle répartition des graisses corporelles au niveau du ventre, ce qui correspond à une répartition typiquement masculine.

Autrement dit, à terme, fumer favorise la prise de ventre et donne une silhouette moins féminine.
 

Par ailleurs, localisés autour du ventre, ces kilos supplémentaires sont  non seulement difficiles à éliminer mais entraînent également des risques supplémentaires pour la santé (cardiovasculaires, diabète, cancer, etc.)


Crédits photo : © ingenium-design.de
[1] Actualités Tabac n°65, septembre 2005, INPES, http://www.inpes.sante.fr/TA/ta65/Reperes.htm
 Référence : Didkowska J. et coll. Lung cancer mortality at ages 35-54 in the European Union : ecological study of evolving tobacco epidemics. British Medical Journal 2005 ; 331 : 189-91

[2] Que sais-je,  La grossesse et le tabac, Pr Michel DELCROIX, PUF, 2ème édition mise à jour avril 2002

[3] Johnson KC. Accumulating evidence on passive and active smoking and breast cancer risk. Int J Cancer 2005;117:619-28.

Mots clés : Cancer tabac, Cardio-vasculaire tabac, Maladies tabac, Arrêt tabac , Tabac et grossesse, Tabac femmes

Imprimer


Le Comité National Contre le Tabagisme est la première association qui s’engage et agit pour la prévention et la protection des personnes face aux méfaits du tabac et aux pratiques de son industrie. En France, le tabagisme reste la première cause de mortalité prématurée et évitable. Pour lutter contre ce fléau, le CNCT mène à la fois des actions de prévention afin de sensibiliser sur ces dangers et des actions de plaidoyer pour faire adopter des mesures de protection efficaces.

©CNCT, comité national contre le tabagisme - Tous droits réservés.