Lutte contre le tabac - CNCT
Vision et missionsDernières actusHistoriqueNotre OrganisationNotre activité
Informer et alerterPréserver les jeunesContrer l'industrie du tabacProtéger de la fuméeRéduire le coût pour la sociétéInciter à arrêterNos campagnes
Devenir partenairePartenairesNos partenaires en action
Enjeux & ChiffresCombien ça coûte ?Impact sur l'environnementImpact sur la santéPour arrêter de fumer
Dissimulation et mensongesManipulation chimiqueMarketing cibléPublicité illiciteMarché noirPression sur la décision politiqueBlanchiment moral
Relayer le messageAdhérerFaire un donFaire un legs ou une donationDevenir partenaireNous rejoindreTémoignagesSignez la pétition !
NewsletterLobbying & Influence
Qui sommes-nous ?ConfidentialitéMentions LégalesLiens utilesPartenariatsIndexSyndication RSS
Accueil / Les manipulations de l'industrie du tabac / Pression sur la décision politique

Pour aller plus loin

Le tabagisme actif, première cause évitable de mortalité prématurée Le tabac n’est pas un produit comme les autres. C’est...

> Lire l'article

Rechercher

Lobbying & Influence

Investigations

Les invitations à des évènements

(2b) Le Club des Parlementaires Amateurs de Havanes - le discours de la Présidente de BAT tenu secret


Le discours de la présidente de British American Tobacco France, Soraya Zoueihid, lors du déjeuner du 29 mai 2013, est présenté dans la note suivante. Elle démontre parfaitement la démarche du fabricant à travers ce type d’initiative : celle de servir les intérêts politiques de l’industrie en décourageant l’adoption de législations anti-tabac efficaces. 
Le moment était crucial : les discussions autour de la révision de la Directive tabac avaient lieu à ce moment même au Parlement européen et au niveau des Etats membres, autour de mesures de santé publique fortes : mise en place du paquet neutre, interdiction des arômes, interdiction des cigarettes fines, etc.

 

Déjeuner du CPAH – 29 mai 2013, Discours de Soraya Zoueihid

Monsieur le Président, cher André Santini,

Messieurs les ministres,

Mesdames et messieurs les parlementaires,

Chers amis,

Je suis très heureuse de me retrouver de nouveau avec vous à l’occasion de ce déjeuner de notre club des amateurs de Havanes.

British American Tobacco a toujours beaucoup de plaisir à accompagner ces rencontres conviviales autour d’une passion partagée.

Mon propos sera très bref mais je ne résiste pas au plaisir de commencer par cette phrase issue du projet de directive européenne sur les produits du tabac qui est actuellement en discussion : il est indiqué – je cite – que « les cigares sont exemptés de certaines mesures d’interdiction dans la mesure où ces produits sont principalement consommés par des individus plus âgés ».

Je ne suis pas du tout d’accord avec cette directive : je vous trouve tous très jeunes et très en forme.

Chers amis, au-delà de la boutade, permettez-moi de vous dire deux mots de l’ensemble des réglementations qui sont en préparation à Bruxelles ou à Paris et qui assombrissent considérablement l’avenir de nos entreprises.

Nous savons qu’il est nécessaire d’agir pour la santé et particulièrement des jeunes et nous ne nions pas la dangerosité de nos produits : nous comprenons donc que notre marché soit le plus réglementé.

Mais nous pensons qu’il faut que chaque nouvelle réglementation soit équilibrée et cohérente avec cet objectif de santé publique. Or le paquet générique ou quasi générique, la suppression des ingrédients et des arômes comme le menthol, l’interdiction des formats comme les cigarettes fines ne sont pas des mesures pertinentes.

Aucune étude ni même sondage auprès des citoyens européens ne viennent corroborer la relation entre ces mesures et le choix d’arrêter de fumer.

La prévention et l’éducation sont de loin les mesures les plus efficaces et elles sont curieusement absentes de la directive européenne.

L’harmonisation des prix en Europe n’est pas non plus un objectif recherché par le texte.

Pourtant aujourd’hui, près d’une cigarette sur 4 consommée en France est achetée en dehors du réseau de nos buralistes : soit dans les pays frontaliers, soit, ce qui est encore plus inquiétant, dans le marché illégal : contrebande et contrefaçon.

Vous le voyez, les deux années qui viennent, avec la directive et le plan de santé en préparation, vont être déterminantes pour nous. Les mesures efficaces ne doivent pas être écartées au profit de mesures plus médiatiques mais inopérantes.

Mais passons aux choses sérieuses, je cède la parole au Président André SANTINI en vous souhaitant à tous un très bon déjeuner et une bonne dégustation des Havanes que nous vous proposons aujourd’hui.

Par ailleurs, après la dégustation en fin de déjeuner des Rhums Clément de notre ami Dominique de la GUIGNERAYE que je remercie une nouvelle fois de nous accompagner pour cet évènement, je vous proposerais de tous repartir avec un Cigare Dunhill : c’est une légère entorse à votre passion du Havane. Rassurez-vous il n’est pas électronique mais fabriqué au Honduras.

 

Crédit photo : lesechos.fr

Imprimer


Le Comité National Contre le Tabagisme est la première association qui s’engage et agit pour la prévention et la protection des personnes face aux méfaits du tabac et aux pratiques de son industrie. En France, le tabagisme reste la première cause de mortalité prématurée et évitable. Pour lutter contre ce fléau, le CNCT mène à la fois des actions de prévention afin de sensibiliser sur ces dangers et des actions de plaidoyer pour faire adopter des mesures de protection efficaces.

©CNCT, comité national contre le tabagisme - Tous droits réservés.