Lutte contre le tabac - CNCT
Vision et missionsDernières actusHistoriqueNotre OrganisationNotre activité
Informer et alerterPréserver les jeunesContrer l'industrie du tabacProtéger de la fuméeRéduire le coût pour la sociétéInciter à arrêterNos campagnes
Devenir partenairePartenairesNos partenaires en action
Enjeux & ChiffresCombien ça coûte ?Impact sur l'environnementImpact sur la santéPour arrêter de fumer
Dissimulation et mensongesManipulation chimiqueMarketing cibléPublicité illiciteMarché noirPression sur la décision politiqueBlanchiment moral
Relayer le messageAdhérerFaire un donFaire un legs ou une donationDevenir partenaireNous rejoindreTémoignagesSignez la pétition !
NewsletterLobbying & Influence
Qui sommes-nous ?ConfidentialitéMentions LégalesLiens utilesPartenariatsIndexSyndication RSS
Accueil / A savoir sur le tabac / Tous les dossiers

Pour aller plus loin

Les numéros Santé Sans Tabac - 2009

> Lire l'article

Appliquer l’interdiction de fumer dans les lieux publicsQuelle est la règle générale en matière d’interdiction de fumer...

> Lire l'article

Le tabac aggrave les inégalités sociales, appauvrit les pays et constitue un obstacle au développementAujourd’hui, les personnes issues de catégories socio-professionnelles moins favorisées sont...

> Lire l'article

Rechercher

Lobbying & Influence

Investigations

Pascal Diethelm

 

 

Pascal Diethelm

Ancien fonctionnaire de l’Organisation mondiale de la Santé, Consultant en informatique et en santé publique
Administrateur du CNCT depuis 2003

 

Pourquoi vous êtes-vous présenté au poste d’administrateur ?
Je connaissais le CNCT qui avait la réputation d’un acteur incontournable dans la lutte antitabac en France et j’étais impressionné par l’efficacité de ses actions, notamment sur le plan juridique.
L’invitation de me joindre à l’équipe présidée à cette époque par le Professeur Gérard Dubois m’honorait et constituait pour moi une opportunité de participer à la prévention du tabagisme en France, alors que jusqu’alors, j’étais surtout actif en Suisse, notamment avec l’association OxyGenève que j’ai fondée, et au sein de l’OMS.

Pourquoi la lutte contre le tabagisme est importante à vos yeux ?
La lutte contre le tabagisme est probablement l’action de santé publique ayant le plus grand « retour sur investissement ». C’est un domaine où des décisions peu coûteuses pour la société sont capables de sauver des milliers de vies humaines : cela ne requiert que la conviction des décideurs politiques et le courage de défendre cette conviction.

Si vous deviez transmettre un message, que souhaiteriez-vous dire ?
Il faut constamment garder en tête l’objectif à long terme de la lutte contre le tabagisme. Notre but doit être la disparition du tabagisme en tant qu’addiction ayant un statut social normalisé, tout en réalisant ce but de telle sorte qu’il ne soit pas perçu par la société comme une atteinte à la liberté, mais plutôt comme une libération.
Nous pouvons mettre en échec le tabac, c’est notre objectif, et je suis convaincu que les générations futures parleront bientôt de ce fléau au passé.

Imprimer


Le Comité National Contre le Tabagisme est la première association qui s’engage et agit pour la prévention et la protection des personnes face aux méfaits du tabac et aux pratiques de son industrie. En France, le tabagisme reste la première cause de mortalité prématurée et évitable. Pour lutter contre ce fléau, le CNCT mène à la fois des actions de prévention afin de sensibiliser sur ces dangers et des actions de plaidoyer pour faire adopter des mesures de protection efficaces.

©CNCT, comité national contre le tabagisme - Tous droits réservés.