Lutte contre le tabac - CNCT
Vision et missionsDernières actusHistoriqueNotre OrganisationNotre activité
Informer et alerterPréserver les jeunesContrer l'industrie du tabacProtéger de la fuméeRéduire le coût pour la sociétéInciter à arrêterNos campagnes
Devenir partenairePartenairesNos partenaires en action
Enjeux & ChiffresCombien ça coûte ?Impact sur l'environnementImpact sur la santéPour arrêter de fumer
Dissimulation et mensongesManipulation chimiqueMarketing cibléPublicité illiciteMarché noirPression sur la décision politiqueBlanchiment moral
Relayer le messageAdhérerFaire un donFaire un legs ou une donationDevenir partenaireNous rejoindreTémoignagesSignez la pétition !
NewsletterLobbying & Influence
Qui sommes-nous ?ConfidentialitéMentions LégalesLiens utilesPartenariatsIndexSyndication RSS
Accueil / A savoir sur le tabac / Tous les dossiers

Pour aller plus loin

Rechercher

Lobbying & Influence

Investigations

Rapport de gestion 2010

 

 

Dans un contexte global particulièrement difficile qui se caractérise par une raréfaction des financements publics pour la lutte contre le tabagisme, le CNCT s’est efforcé de mener à bien ses missions et projets et de développer des partenariats en vue d’élargir ses soutiens et ses  sources de financements.

 

Après l’année blanche en 2009, l’année 2010 s’est traduite par une légère reprise des financements publics sans que ceux-ci correspondent au niveau requis.

Au regard des missions confiées, la convention pluriannuelle passée avec le ministère de la Santé d’une valeur de 160 000 Euros est très loin de couvrir le financement des missions associées alors même que l’association par la réalisation de ces missions fait rentrer dans les caisses de l’Etat des montants supérieurs au financement versé.


Répartition par affectation des engagements du CNCT en 2010

 

Graphique


Sur un budget global d’un peu plus de 3 millions d’euros, la répartition des dépenses souligne que la majeure partie des dépenses du CNCT (96 %) est affectée à la mise en œuvre de ses missions, et seulement 4 % correspondent aux frais de fonctionnement.

Avec plus de 2 millions d’Euros (2 101 662) attribuables à la règle comptable de valorisation des contributions volontaires, il apparaît qu’une partie essentielle de l’activité du CNCT est réalisée, sans que l’association ait reçu un seul euro de financement.

Cette règle comptable concerne :


Cette contribution est neutre au niveau du résultat dans la mesure où celles-ci sont valorisées à la fois au niveau des charges et des produits.

Cette situation démontre le dynamisme des équipes en place qu’il s’agisse des élus, adhérents, permanents. Toutefois, un tel fonctionnement exemplaire nécessite un minimum de sécurité financière par ailleurs qui fait aujourd’hui cruellement défaut.


Au niveau du compte de résultat, le résultat est légèrement déficitaire de – 403 Euros. Au regard du résultat de l’année 2009 qui s’était traduit par un déficit majeur de – 532 722 Euros, il s’agit certes d’un meilleur résultat mais qui ne signifie pas néanmoins un rétablissement de la situation financière de la structure dans la mesure où ce résultat est essentiellement imputable à des reprises sur provisions d’une valeur de 311 513 Euros.

Mots clés : Tabagisme passif, Tabagisme actif, Vente tabac mineurs, Interdiction de fumer, Mécénat , Partenariat tabac

Imprimer


Le Comité National Contre le Tabagisme est la première association qui s’engage et agit pour la prévention et la protection des personnes face aux méfaits du tabac et aux pratiques de son industrie. En France, le tabagisme reste la première cause de mortalité prématurée et évitable. Pour lutter contre ce fléau, le CNCT mène à la fois des actions de prévention afin de sensibiliser sur ces dangers et des actions de plaidoyer pour faire adopter des mesures de protection efficaces.

©CNCT, comité national contre le tabagisme - Tous droits réservés.