Lutte contre le tabac - CNCT
Vision et missionsDernières actusHistoriqueNotre OrganisationNotre activité
Informer et alerterPréserver les jeunesContrer l'industrie du tabacProtéger de la fuméeRéduire le coût pour la sociétéInciter à arrêterNos campagnes
Devenir partenairePartenairesNos partenaires en action
Enjeux & ChiffresCombien ça coûte ?Impact sur l'environnementImpact sur la santéPour arrêter de fumer
Dissimulation et mensongesManipulation chimiqueMarketing cibléPublicité illiciteMarché noirPression sur la décision politiqueBlanchiment moral
Relayer le messageAdhérerFaire un donFaire un legs ou une donationDevenir partenaireNous rejoindreTémoignagesSignez la pétition !
NewsletterLobbying & Influence
Qui sommes-nous ?ConfidentialitéMentions LégalesLiens utilesPartenariatsIndexSyndication RSS
Accueil / A savoir sur le tabac / Tous les dossiers

Pour aller plus loin

Plaider pour la mise en place d’une Autorité Nationale française de Régulation du Tabac et de la NicotineLa prévention des méfaits sanitaires liés au tabagisme est entrée...

> Lire l'article

Lettre ouverte à Mr le Député Didier Mathus Lettre ouverte à Mr le Député Didier Mathus qui a...

> Lire l'article

Rechercher

Lobbying & Influence

Investigations

Réduire le nombre d'incendies grâce aux cigarettes R.I.P

 

 

Les cigarettes, une cause majeure d’incendies

Les cigarettes à  "potentiel incendiaire réduit" ne suppriment pas les risques pour la santé mais peuvent réduire le nombre de victimes du feu.

Un grand nombre d’incendies sont causés par des cigarettes. Dans le seul secteur de l’habitation, on dénombrait en France 6 264 victimes en 2005, dont 295 morts et 728 blessés graves. On estime que 30% de ces incendies mortels sont dus à des cigarettes.

Ces incendies surviennent généralement parce que les personnes se sont endormies alors que leur cigarette continuait à se consumer.       

Parmi les victimes de ces feux, outre les pompiers dans le cadre de leurs interventions, figurent en premier lieu les personnes issues des catégories sociales les moins aisées ainsi que les enfants et les personnes âgées. 

Au poids du coût humain de ces drames s’ajoute le coût économique pour la collectivité. Chaque année, le coût des incendies domestiques s’élève à environ 1,3 milliard d’euros, ce qui  est supérieur de 160 % au coût engendré par les vols et de 30 % à celui provoqué par les dégâts des eaux.

Une solution existe pour réduire le risque d’incendies : les cigarettes « RIP »

Or il existe un dispositif qui a fait ses preuves, dans plusieurs pays comme le Canada, l’Australie, la Finlande et certains états des Etats-Unis, en permettant de réduire de deux tiers la survenue des feux liés à des cigarettes.

Il s’agit d’un processus de fabrication grâce auquel la cigarette s’éteint d’elle-même lorsque le fumeur arrête de fumer. Cette norme impose que les cigarettes soient dotées de bandes concentriques ultrafines ou « bosses de ralentissement », appliquées sur du papier à cigarette afin de restreindre le passage de l’oxygène vers le bout de la cigarette, ce qui réduit sensiblement le risque d’incendies. Ces cigarettes sont communément appelées cigarettes RIP (Reduced Ignition Propensity Cigarettes) ou « cigarettes à potentiel incendiaire réduit ».

L’application de ce dispositif est requise par la Commission Européenne et par l’instance de régulation des produits du tabac de l’Organisation Mondiale de la Santé.

Un projet de norme internationale, est actuellement en discussion au sein de l’organisme international de normalisation (ISO) auquel s’opposent les fabricants de tabac.

Le CNCT, en partenariat avec la Société Française d’Etude et de Traitement des brûlures et l’Association des Brûlés de France rappelle que s’il est impossible de fabriquer des cigarettes absolument sans danger, il est en revanche possible de diminuer grandement les incendies et leurs conséquences humaines et sociales, par l’introduction de ces cigarettes en France.

Mots clés : Coût du tabac , Cigarettes RIP

Imprimer


Le Comité National Contre le Tabagisme est la première association qui s’engage et agit pour la prévention et la protection des personnes face aux méfaits du tabac et aux pratiques de son industrie. En France, le tabagisme reste la première cause de mortalité prématurée et évitable. Pour lutter contre ce fléau, le CNCT mène à la fois des actions de prévention afin de sensibiliser sur ces dangers et des actions de plaidoyer pour faire adopter des mesures de protection efficaces.

©CNCT, comité national contre le tabagisme - Tous droits réservés.